Les droits des homosexuels, des trans et des personnes intersexuées a l’heure de la COVID-19

En partenariat avec le Réseau dignité, InterPares, Fierté Canada Pride, le conseil national du SCFP et la Fierté dans la Capitale.

Joignez-vous à nous pour des discussions avec des leaders 2SLGBTQ+ des quatre coins du monde pour une série de conversations sur les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les mouvements de défense des droits de la personne dans leurs pays et régions.

Il s’agit d’une activité gratuite, mais l’inscription est requise.

Cristina Rodríguez

Cristina Rodríguez est une femme trans et fière, une journaliste, une communicatrice sociale, une transféministe et une défenderesse des droits de la personne. Elle travaille actuellement comme coordonnatrice dans la section responsable des jeunes femmes LBTI chez Fondo Lunaria, en Colombie. 

Mirosława Makuchowska

Mirosława Makuchowska est une activiste LGBT de la Pologne impliquée dans la plus grande organisation LGBT polonaise, Kampania Przeciw Homofobii [Campagne contre l’homophobie] depuis 2006. Elle occupe actuellement le poste de vice-directrice de Campagne contre l’homophobie.

Kenita Placide

Kenita Placide est la cofondatrice et directrice exécutive de l’Eastern Caribbean Alliance for Diversity and Equality [Alliance des Caraïbes de l’Est pour la diversité et l’égalité], à Sainte-Lucie. Kenita est également la représentante des Amériques pour le  Commonwealth Equality Network [Réseau pour l’égalité du Commonwealth].

Caroline Kouassiaman

Caroline Kouassiaman est la directrice générale de l’Initiative Sankofa d’Afrique de l’Ouest (ISDAO), fonds géré par des activistes LGBTQI qui résident et travaille en Afrique de l’Ouest. Elle est une féministe panafricaine et queer d’origine ivoirienne et afro-américaine. Elle réside actuellement à Accra, au Ghana, et possède plus de 16 années d’expérience dans les domaines du développement international, des droits de la personne et de l’enseignement, y compris 8 années de philanthropie relativement au féminisme et aux droits de la personne.

Modératrice

Kimalee Phillip

Orientée et guidé par la théorie et la pratique ancestrales, noires, queer et féministes, Kimalee Phillip est une Grenadienne d’origine africaine et autochtone qui vit sur les terres autochtones non cédées et occupées connues maintenant sous le nom de Toronto, au Canada. Féministe compétente, pédagogue antiraciste, autrice et organisatrice, elle est représentante des droits de la personne pour le Syndicat canadien de la fonction publique, le plus important syndicat de la fonction publique au Canada. De plus, elle appuie le mouvement féministe international dans le cadre de son travail avec l’organisation Women’s Rights in Development (AWID). Elle est membre du Caribbean Feminist Action Network [Réseau d’action féministe des Caraïbes] qui a récemment organisé un cours virtuel gratuit sur la société, l’écologie et l’économique. Vous pouvez accéder gratuitement aux matériels d’enseignement en ligne. Elle organise avec le Caribbean Solidarity Network [Réseau de solidarité caribéenne] à Toronto et elle a rédigé plusieurs articles et chapitres au sujet de ses mémoires et la Révolution de la Grenade.